Bonne nouvelle pour l’ancien ministre des Affaires Etrangères, Cheikh Tidiane Gadio. Ce dernier peut se réjouir de la dernière décision de la justice américaine qui plaide en sa faveur. Les Echosrapporte que son co-accusé Patrick Ho a tenté d’annuler les témoignages de Gadio. Ce, en ciblant les conversations et la réaction du président Tchadien, Idriss Déby.

Les premiers écoutes téléphoniques enfoncent ainsi l’ancien ministre Ougandais, Sam Kutesa et sa femme Edith Kutesa. Ils sont ainsi soupçonnés d’être impliqués dans des actes de corruption aux Nations Unies. Kutesa qui a été président de l’Assemblée générale de l’Onu en 2014 et 2015, aurait reçu un pot-de-vin de 500 000 USD du ressortissant chinois Patrick Ho du comité du fonds pour l’énergie en Chine (Cefc) en échange de l’obtention “davantages commerciaux”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here