Ce bilan donné par l’état-major turc fait de la journée de jeudi l’une des plus meurtrières pour Ankara depuis le déclenchement de son opération militaire «Rameau d’olivier» contre la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG) dans la région d’Afrin le 20 janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here