Le PSG n’a pas tremblé face à l’OM et l’emporte 3-0 avec des buts de Mbappé, Rolando contre son camp et Cavani. L’important est ailleurs car Neymar s’est blessé à la cheville en fin de rencontre et a été évacué sur civière. Une très mauvaise nouvelle alors que se profile le retour face au Real Madrid.

Quelle journée en Ligue 1. Après le derby qui a vu l’OL et Saint-Etienne se séparer sur un score nul 1-1, c’est le Classique PSG-OM qui clôturait cette 27e journée du championnat. Avec les contre-performances des Lyonnais et des Monégasques ce week-end, Marseille se rendait au Parc des Princes sans trop de pression. Sans l’obligation d’un résultat, Rudi Garcia et ses hommes se présentaient dans l’habituel 4-2-3-1. En l’absence de Mandanda, Pelé prenait place dans les buts. Sarr démarrait sur le banc au profit de Sakai et Amavi sur les côtés de la défense. Devant, c’est le trio Thauvin-Payet-Ocampos qui épaulait Germain, Sanson sortant donc du onze de départ. Emery lui alignait son 4-3-3 avec Thiago Silva-Marquinhos en défense. Diarra était titulaire aux côtés de Lo Celso et Rabiot puisque Verratti est blessé. Enfin, c’est la fameuse MCN qui entamait la rencontre en attaque.

Bien conscients de mettre la pression sur les Parisiens pour avoir une chance, les Olympiens offraient un début de rencontre solide. Justes, mobiles, ils insistaient sur le côté gauche, le côté fort, Thauvin face à Kurzawa. Le meilleur Marseilleais tentait même une tête (3e). Cette bonne entame durait moins de dix minutes. Sur la première accélération parisienne, Amavi se ratait en voulant tacler un ballon de Dani Alvès vers Mbappé dans la surface. Le jeune attaquant en profitait, éliminant Rolando puis ajustant Pelé du gauche (1-0, 10e). Paris prenait la mesure de ce rendez-vous et dominait désormais la rencontre. Chaque coups de boutoir aboutissait à une situation dangereuse comme lors de ce centre de Dani Alvès pour Neymar (16e). Très en jambes ce soir, le Brésilien et Mbappé combinaient et sans un tacle d’ocampos, le break n’était pas loin (26e). A force de plier, l’OM allait craquer à nouveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here