Au terme d’un match complètement fou, Toulouse arrache le match nul face à l’AS Monaco (3-3, 27e journée de Ligue 1). Mauvaise opération dans la course à la deuxième place pour l’ASM.

Toulouse s’est arraché ce samedi après-midi pour accrocher un précieux nul, sur sa pelouse, face à l’AS Monaco, 2e au coup d’envoi (3-3, 27e journée de Ligue 1). Après un début de match plutôt équilibré, ce sont pourtant les Rouge-et-Blanc qui concrétisaient leur première véritable situation. Sur un long ballon de Kamil Glik depuis sa défense, Baldé Keita se jouait d’Issa Diop et Kelvin Amian pour servir Rony Lopes. Le milieu offensif portugais, très en jambes ces dernières semaines, ne laissait pas passer l’occasion et fusillait le portier toulousain à bout portant pour ouvrir le score (0-1, 8e). Sur ce premier quart d’heure, le TFC ne parvenait pas à se montrer dangereux, peinant à trouver ses attaquants en bonne position. L’ASM, elle, affichait un visage intéressant, grâce notamment aux redoublements de passes entre Youri Tielemans, Rony Lopes et João Moutinho. Mais les Violets se remettaient dans le sens de la marche quelques minutes plus tard.

Ibrahim Sangaré, sur un bon travail et un centre en retrait d’Issiaga Sylla sur le côté gauche, profitait d’une erreur d’appréciation de Glik pour ajuster Danijel Subasic et remettre les deux équipes à égalité (1-1, 24e). Poussés par un Stadium réveillé, les hommes de Mickaël Debève se faisaient encore menaçants. Subasic s’interposait suite à une montée rageuse ponctuée par un centre puissant de Steeve Yago (29e). Dans la foulée, Andrea Raggi, capitaine ce soir, sortait, devant la ligne de Subasic, un centre très chaud de Yaya Sanogo (30e). Sanogo, toujours lui, récupérait un centre du remuant Firmin Mubele, se retournait et décochait une frappe qui passait toutefois au-dessus des cages monégasques (32e). Monaco relevait la tête en fin de première période, grâce à des raids de Thomas Lemar ou Moutinho, mais perdait Keita Baldé sur blessure, remplacé par Stevan Jovetic (41e).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here