Pour son premier match au Camp Nou, Girona a subi une véritable humiliation face au FC Barcelone (6-1). Portés par un duo Messi-Suarez des grands soirs, les hommes d’Ernesto Valverde – qui a aligné pour la première fois son quatuor Messi-Suarez-Coutinho-Dembélé – ont livré un véritable récital offensif lors de ce derby catalan. A noter le premier but de Coutinho en Liga et le premier triplé de la saison de Suarez.

Pour le compte de la 25ème journée de Liga, un derby catalan entre le leader FC Barcelone et Girona, – 9ème du championnat – était au programme. Une rencontre piège pour les hommes d’Ernesto Valverde tant l’équipe adverse est difficile à manier. Pour cette rencontre post Ligue des Champions, le tacticien alignait un onze inédit puisque sur la pelouse du Camp Nou se trouvait ce soir Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho, Lionel Messi et Luis Suarez. Une armada offensive qui était alignée pour la première fois de la saison. Du côté du promu, l’entraîneur Pablo Machín alignait un onze classique, mais se privait de son meilleur buteur, Christian Stuani, à la surprise générale. Comme à son habitude, le FC Barcelone démarrait la rencontre en mettant le pied sur le cuir. Mais sur une perte de balle de Rakitic, les Blanquivermells lançaient un contre éclair. Face à une défense apathique, Portu grillait la politesse à Umtiti pour s’en aller inscrire son 10ème but de la saison dans un angle fermé (0-1, 3e). Stupeur au Camp Nou. Certainement encore dans l’euphorie du but, les hommes de Pablo Machin se montrait trop suffisant. Quasiment dans la foulée, Luis Suarez égalisait pour les siens à la suite d’un superbe service de Messi qui profitait de l’alignement douteux de la défense adverse pour servir dans les meilleures conditions l’Uruguayen (1-1, 5e).

Un début de match de folie. Loin d’être impressionnés par le Camp Nou, que les joueurs de Girona découvraient pour la première fois, ils jouaient crânement leur chances et rivalisaient même dans le jeu. Mais sur une ouverture de Suarez, Messi était trouvé dans le dos de la défense. Il fallait un sauvetage incroyable de Bernardo pour empêcher le lob de l’Argentin de terminer sa course dans les filets (19e). Homme le plus dangereux dans cette première mi-temps, Luis Suarez chauffait les gants de Bono (25e), sans conséquence. Ce n’était que partie remise, puisque la Pulga donnait l’avantage aux siens d’une frappe du gauche, après avoir repiqué dans l’axe (2-1, 30e). Décidément dans une très grande forme, le lutin argentin doublait la mise sur un coup-franc très astucieux, tiré à ras de terre qui a surpris tout son monde (3-1, 37e). Les visiteurs tentaient de relever la tête de l’eau, mais ni Lozano (39e), ni le capitaine Granell (41e) ne trouvaient la faille. Sur une incursion de Messi, ce dernier trouvait Coutinho dans la surface qui servait Suarez pour le doublé (4-1, 44e). Un véritable festival offensif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here