Chelsea s’apprête à accueillir le FC Barcelone, ce mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Avec le souvenir traumatisant de 2009, lorsque les Blues s’étaient inclinés à Stamford Bridge, au terme d’une demi-finale de Pep Guardiola, les larmes d’Ashley Cole… Autant d’images qui appartiennent désormais à la légende de la Ligue des champions.

La faute à cette frappe en lucarne d’Andrés Iniesta au bout du temps additionnel. Une scène gravée comme une cicatrice dans l’antre de Stamford Bridge. Car ce soir-là, les Blues, qui avaient décroché le nul à l’aller au Camp Nou (0-0), méritaient de se qualifier.

Mais l’arbitre, catastrophique dans ces décisions, a laissé l’opportunité au magicien catalan d’arracher un nul inespéré (1-1). Et d’envoyer les siens soulever le trophée à Rome après une victoire finale contre Manchester United (2-0).

Un traumatisme que personne n’a oublié à l’heure de recevoir à nouveau le FC Barcelone, ce mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions. « Cette frappe a changé l’histoire et les fans de Chelsea l’ont toujours sur le cœur, confie le défenseur Cesar Azpilicueta dans une interview accordée à AS. Je pense qu’ils font toujours des cauchemars d’Andrés. Je ne pense pas qu’il sera bien reçu. »

Avant cette affiche au goût de revanche, Marca est allé retrouver Tom Henning Ovrebo, l’arbitre de la fameuse soirée. Et ce dernier a fait son mea-culpa. « Ce n’était pas mon meilleur jour, c’est vrai. Bien sûr que je ne suis pas fier de ce match », a-t-il reconnu, précisant qu’il avait dû changer d’hôtel cette nuit-là pour fuir l’hostilité des fans londoniens.

« A chaque fois que je revois ce but, j’ai des sensations fortes ». Dit Iniesta  qui n’aura sans doute pas à en faire autant pour son retour sur les lieux du crime. Mais l’artiste de 33 a bien conscience qu’il jouera dans un stade ennemi. Forcément.

Pour rappel, Chelsea avait pris sa revanche sur les catalans lors des demie finales de 2012 sur une égalisation à 2 buts partout de Fernando Torres dans le temps additionnel qui a amené les Blues en finale qu’ils vont ensuite rempoter contre le Bayerne de Munich.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here