La dernière plénière tenue en fin de semaine par l’Assemblée nationale était l’occasion pour les parlementaires de la majorité présidentielle de « mettre sur le banc des accusés » le député Ousmane Sonko qui prétend que ses collègues s’apprêtent à recevoir chacun 10 millions. Ce qui semble être faux si l’on se fie aux propos du président du groupe parlementaire Bby. Selon le député Aymérou Ngningue qui était dans la capitale du Ndiambour pour prendre part à la finale départementale de l’Odcav de Louga présidée par le député Amadou Mbery Sylla, leur collègue Ousmane Sonko doit apprendre à être sérieux dans ses déclarations.

Le président du groupe parlementaire Bby estime que les déclarations d’Ousmane Sonko sont des chimères. « Et ce n’est pas le premier mensonge du député Sonko. Le premier a été de dire que les députés ne payent pas l’impôt. J’ai brandi ma feuille d’impôt pour montrer aux gens que moi, en tant que député je paie au titre de l’impôt sur le revenu la somme de 132 000 Fcfa. (…) Il faut être sérieux » clame Aymérou Ngningue qui fait savoir que les déclarations du député Sonko ont perturbé la vie d’honnêtes citoyens. « Il est en train de détruire des espaces de paix » se désole le patron des députés de la mouvance présidentielle. Selon lui, Sonko a été tancé et interpellé solennellement devant l’Assemblée nationale pour ses déclarations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here