????????????????????????????????????

 Le combat Ama Baldé-Papa Sow, prévu cet apres-midi au stade Léopold Senghor, n’aurait peut-être pas lieu sans l’intervention de Aziz Ndiaye. D’après Les Échos, l’ancien promoteur a accepté de payer de sa poche aux lutteurs le reliquat de 30 millions qu’exigeait le Cng avant la tenue du choc.

Le journal rapporte qu’Aziz Ndiaye a été contacté par le promoteur du combat, Assane Ndiaye, après que ce dernier a perdu son sponsor leader, Sen Tv.

Selon le promoteur la chaîne de D-Médias lui a posé des «conditions inacceptables» à trois jours du combat, par exemple que l’affiche ne sera pas retransmise en direct et que les journalistes devront payer pour la couvrir.

À en croire Assane Ndiaye, la Sen Tv a claqué la porte face à son refus de cautionner ces dispositions. Aziz Ndiaye est venu à la rescousse et, selon Les Échos, demandé à son ex-collègue de se tourner vers la Tfm pour la retransmission en direct du combat. Ce qui a été retenu avant-hier, jeudi 15 février.

Interrogé par Les Échos, Aziz Ndiaye s’est gardé de livrer les détails de l’accord conclu mercredi dernier. S’estimant «mal placé pour en parler».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here