«Quand le Sénégal aura besoin de moi, je ne me soucierai pas du parti auquel j’appartiens, ou d’une quelconque personne». Ainsi s’exprime le maire de la Médina, réputé très proche de Khalifa Sall actuellement en prison pour détournement de deniers présumé. Profitant de la présentation des condoléances de l’Etat par les émissaires du président Macky Sall, Bamba Fall, endeuillé, a levé un coin du voile ses relations avec Macky Sall, avec le pouvoir central.

«Certains disent que je m’apprête à transhumer. Je leur réponds que je suis socialiste à vie. Mais je sais être reconnaissant. J’ai perdu un être cher, il y a des gens qui sont du même parti que moi qui ne sont même pas venus me témoigner leur compassion», regrette le maire de la Médina, dans une vidéo.

Or, «Ce que le président Macky Sall a fait est un geste éloquent qui me touche», confie-t-il à l’endroit de la délégation conduite par le chef du gouvernement, Mahammad Dionne. «Je suis responsable de mes actes, je n’ai pas de guide en politique. Je suis un électron libre». Parole de Bamba Fall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here