L’Ufdg a largement gagné à Conakry et en Basse Guinée. A Coyah, c’est un candidat indépendant qui a raflé plus de communes. « Le RPG a été traîné dans la boue. A Boffa, c’est un autre candidat indépendant qui a gagné »,

Tels sont les propos de Cellou Dalein Diallo qui annonçait samedi à ses partisans la victoire de sa formation politique dans plusieurs localités du pays. « A Boké, c’est l’UFDG qui était devant. A Sangaredi et Kamsar. A Ratoma, Dubreka et Kindia, on n’en parle pas », affirme-t-il au siège de son parti.

Dalein dit détenir les résultats des élections à Matam, à Matoto sur la base de procès-verbaux issus des différents bureaux de vote. Selon lui, dans ces circonscriptions électorales, « le RPG a paniqué et a décidé d’arrêter le processus. Il intimide par beaucoup de moyens, y compris la corruption, les présidents des CACV pour changer les résultats ».

« A Dixinn, on a gagné dans 17 quartiers sur 22. A Ratoma, dans 34 quartiers sur 34. Le RPG trouve que cela est inacceptable et que Alpha Condé laisse passe cela, vaut mieux qu’il démissionne. Si l’UFDG prend le contrôle de la capitale, ça sera fini », estime-t-il.

Aux dires de l’ancien Premier ministre, « même en Haute Guinée, le RPG est battu. A Siguiri notamment, par une liste indépendante. Tout ça, c’est l’expression du ras-le-bol. Parce que les gens sont fatigués de cette mauvaise gouvernance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here