Abdoulaye Diouf Sarr et ses camarades de la section de l’Alliance pour la république (APR) de la commune de Yoff ne sont pas contents de la ligne de défense de Khalifa Sall.

Dans un communiqué, ils jugent que le déballage auquel se livre le maire de Dakar ne l’honore pas et tend à déplacer le débat. Selon eux, «le principal mis en cause, Khalifa Sall ne souhaite aucunement que la lumière soit faite sur ce sujet».

«Après que toutes les exceptions de nullité soulevées par ses avocats ont été rejetées par le tribunal, Khalifa Sall, invité à s’expliquer dans le fond, use de faux-fuyants pour ne pas lever l’épais voile qui recouvre la caisse d’avance de la Ville de Dakar. Mieux, il tente, subtilement, de déplacer le débat en soutenant qu’un tel a eu à solliciter la Caisse d’avance au lieu de répondre aux questions essentielles », déclarent ces « apéristes » de Yoff.

Selon eux, il aurait mieux fallu pour Khalifa Salld’apporter des réponses aux questions suivantes : « Pourquoi avoir produit de fausses factures pour justifier une forfaiture ? Comment fonctionne une Caisse d’avance ? Qui sont les faussaires ? Comment les 1,8 milliard de F Cfa ont été utilisés ?»

Pour eux, les «Sénégalais de manière générale et les Dakarois, en particulier, attendent des réponses concrètes sur la manière dont les fonds incriminés d’un montant de 1,8 milliard F CFA ont été utilisés».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here