Malgré un but d’Isco dans les dix minutes du terme, le Real Madrid a concédé le nul 2-2 à Levante dans les derniers instants. 4e de Liga, voilà une nouvelle contre-performance pour le champion d’Espagne à 10 jours de la Ligue des Champions.

Après les défaites du FC Séville et de Villarreal un peu plus tôt dans la journée, le Real Madrid aurait été bien inspiré de s’imposer à Levante lors de cette 22e journée de Liga. Une vitcoire et la Casa Blanca montait provisoirement sur le podium. Zidane sentait la bonne affaire et pouvait en plus profiter pleinement de son effectif. Car seuls Ceballos (cheville) et Vallejo (cuisse) manquaient à l’appel. Le coach alignait son traditionnel 4-3-3 avec notamment la fameuse BBC aux avant-postes. En face, Levante espérait obtenir un résultat afin de se donner de l’air sur la zone rouge. Seulement les premières minutes avaient de quoi faire peur pour les Valenciens.

Les Merengues s’installaient rapidement dans le camp adverse et même si les occasions se faisaient rares, le jeu se situait tout le temps dans la moitié de terrain des locaux. Après un premier raid de Marcelo dans la surface (10e), c’est Ramos qui lançait la soirée d’un coup de tête victorieux (0-1, 11e). Le capitaine marquait là son premier but en championnat, c’est la 14e saison de suite en Liga où il trouve le chemin des filets. Le Real insistait avec notamment deux tentatives signées Ronaldo (13e, 17e). C’est ensuite Casemiro qui s’essayait de loin (30e) tout comme Kroos depuis l’extérieur de la surface (32e).

Le Real craque sur la fin

La mi-temps approchait et on sentait les Granotes un peu plus incisifs. Il y avait d’abord cette frappe d’Ivi qui n’accrochait pas le cadre (39e) mais sur l’action suivante, Boateng profitait d’un moment d’absence de la défense madrilène pour être à la conclusion (1-1, 42e). Un sixième match de suite en encaissant un but et Zidane allait devoir trouver des solutions à la pause malgré 70 % de possession de balle. Pourtant, le Real revenait sur la pelouse avec des intentions trop timides face à une formation du bas de tableau. C’est même Levante qui se procurait la meilleure situation avec cette reprise de Lerma captée par Navas (56e).

Encore mal embarqué, le Real devait changer les choses. L’entrée d’Isco à la place d’un Bale décevant (66e) faisait du bien. L’ancien de Malaga remuait beaucoup et se trouvait à la baguette. Il tentait même sa chance (72e). Vigilant sur ce coup-ci, Oier réalisait ensuite une parade déterminante sur une nouvelle tête de Ramos (74e). Toujours sous l’impulsion d’Isco, Levante reculait et sur un ballon récupérer dans la surface par Benzema, le milieu offensif redonnait l’avantage à la Casa Blanca d’une frappe sèche (1-2, 80e). Le Real avait fait le plus dur mais tremblait sur la fin. Roger manquait une occasion en or (86e) mais pas Pazzini qui offrait le point du nul aux Granotes (2-2, 89e). Car la tête de Modric finissait juste à côté (90e+4) et les Merengues restent 4es à 18 points du Barça.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here