Avec cette déclaration de Salif Sadio, on peut donc s’attendre à une de meilleurs états dans le sud du pays après les quelques incidents survenues ces derniers jours en Casamance.

Salif Sadio, la tête de file de l’aile armée, a promis de ne point remettre en cause le processus de paix déclenché depuis des années déjà en accord avec l’Etat du Sénégal.

Même si Salif Sadio accuse l’Etat du Sénégal de violer beaucoup d’accords signés entre eux, il a promis de son côté de jouer la carte de la paix.

En outre, le chef rebelle a indiqué sur la Sud Fm que l’Etat du Sénégal a devoir et obligation de respecter tous ses engagements qu’il avait signé en accord avec le Mfdc s’il est animé d’un sentiment de pacification de la Casamance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here