Le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes), dans le cadre de son plan d’action, a décrété un mot d’ordre de grève de 48 heures le mardi 30 et le mercredi 31 janvier 2018. Le Bureau national du Saes exige toujours la tenue d’une plénière avec le Gouvernement pour des discussions autour de la pension de la retraite et de la réforme des titres. « Aucune évolution positive n’ayant été notée au sujet de la convocation de la séance plénière Saes-Gouvernement, fixée d’un commun accord, et face au mutisme des autorités, le Saes décrète un mot d’ordre de grève de 48 heures le mardi 30 et le mercredi 31 janvier 2018 », indique un communiqué du Bureau national du syndicat parvenu à la rédaction.

Le Saes demande aux militants de surseoir à toutes activités pédagogiques et à toute participation à des activés administratives et réunions. Le syndicat, à travers son communiqué, a rappelé « aux militants que les formations payantes doivent absolument être suspendues ». En outre, il fera face à la presse demain pour permettre à son Bureau national de faire le point de la lutte pour une retraite digne des enseignants et chercheurs du supérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here