Un jardinier-paysagiste, présenté lundi par la police comme « un tueur en série », a perpétré le meurtre d’au moins cinq personnes au Canada, principalement dans les milieux homosexuels, avant d’enterrer les corps dans des jardins.

Bruce McArthur, 66 ans, avait été arrêté mi-janvier et inculpé de la disparition et du meurtre, au printemps dernier, de deux hommes qui fréquentaient le quartier homosexuel de Toronto.

« C’est un tueur en série, un tueur en série présumé qui a pris des dispositions pour masquer ses traces », a indiqué Hank Idsinga, le responsable de l’enquête, lors d’une conférence de presse.

« Nous croyons qu’il y a plus (de victimes) mais je n’ai aucune idée de combien il y en aura » à l’issue des fouilles qui ont été entreprises aux quatre coins de la plus grande ville du Canada, a ajouté l’enquêteur.

Bruce McArthur a été inculpé lundi pour la mort de Majeed Kayhan, 58 ans, disparu en 2012, de celle de Soroush Mahmudi, 50 ans, dont la disparition avait été signalée il y a bientôt trois ans. Il est également poursuivi pour le meurtre de Dean Lisowick, 47 ans, dont personne n’avait signalé la disparition jusqu’ici.

La police n’a pas déterminé comment elle avait identifié cette dernière victime, où si elle avait trouvé son cadavre, car le résultat des analyses ADN menées sur les trois squelettes trouvés dans le jardin n’est pas encore connu.

Si la plupart des victimes fréquentaient le quartier gay de Toronto, quatre sont originaires du Moyen-Orient, et au moins une avait eu une relation avec son meurtrier.

Persuadés que la liste des victimes va s’allonger, les enquêteurs ont lancé un appel aux habitants de Toronto qui auraient, au cours des dernières années, confié l’entretien de leurs jardin et plate-bandes à Bruce McArthur, qui aurait pu y enterrer d’autres corps.

Lundi, les enquêteurs ont ciblé environ 30 jardins ou propriétés pour engager des fouilles et où des personnes pourraient être ensevelies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here