Le juge Malick Lamotte s’est appuyé sur l’article 372 du code des procédures pénales pour suspendre l’avocat Me El hadji Diouf du procès Khalifa Sall. Selon le juge, dans sa plaidoirie, l’avocat n’a pas défendu la mairie de Dakar qui s’est constituée partie civile mais le député maire Khalifa Sall car l’avocat a tiré à bout portant sur Macky Sall. Autrement dit, il n’était pas de son rôle de soulever des exceptions de nullité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here