Bonne nouvelle pour les malades du cancer. L’hôpital Aristide Le Dantec a enfin son appareil de radiothérapie. La machine, qui est un accélérateur linéaire de type unique, a été installée il y a 3 mois environ, a expliqué le Dr Momodou Moustapha Dieng, oncologue à l’institut du Cancer de Dakar à l’Hôpital Aristide Le Dantec.

Et à Le Dantec, une cinquantaine de patients sont déjà sur la liste d’attente. Ils attendent impatiemment leur tour afin de pouvoir être traités par l’appareil: « Pour l’instant, nous avons environ 50 malades qui sont en attente de traitement. Les dossiers sont à l’étude. Il y a un comité qui valide la sélection et qui autorise ces malades à entamer le processus de la radiothérapie », explique le Dr Dieng.

L’oncologue de souligner cependant, que « le fonctionnement d’un appareil de radiothérapie passe par plusieurs étapes ». « Et ce n’est pas parce que le patient vient aujourd’hui qu’il sera traité aujourd’hui. Cela nécessite une préparation. Et cette préparation prendra le temps qu’il faudra avant de déterminer », a explique-t-il.

« Il n’y a pratiquement aucune urgence à devoir traiter un malade le jour que vous le voyez. Le traitement par radiothérapie est bien codifié. Il obéit à des règles de validation qui vont au-delà du propre radiothérapeute et qui implique le physicien, le technicien supérieur en imagerie, les infirmiers, les responsables de la qualité du matériel, si bien qu’il y a un ensemble de contrôle qui se fait et qui aboutit, après validation, à la réalisation d’un traitement », conclut le Dr Dieng.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here