Le FC Barcelone s’est imposé – dans la douleur – contre Alavés (17e de Liga) sur la pelouse du Camp Nou (2-1). Lionel Messi et Luis Suarez ont encore une fois fait la différence.

Le Barça accueillait Alavés pour ce duel de la 21e journée de Liga dans l’enceinte du Camp Nou, avec une nouveauté majeure : la titularisation de Philippe Coutinho, aligné d’entrée pour la première fois après ses débuts remarqués face à l’Espanyol en milieu de semaine en Copa del Rey. Ernesto Valverde avait réalisé quelques rotations dans son onze, et Paulinho ou Digne démarraient par exemple la partie. En face, une équipe basque avec bon nombres d’absents, comme Tomas Pina ou Burgui, alors que Munir El Haddadi ou Pedraza démarraient sur le banc. La rencontre s’est soldée par une courte victoire catalane (2-1).

Et c’est Lucas Digne, annoncé partant pour l’été prochain, qui s’offrait la première situation chaude de la partie, avec une frappe croisée qui n’est pas passée loin du poteau gauche de Pacheco (7e). Le Barça avait le ballon, mais se heurtait à une équipe plutôt solide, et allait même être surpris. Guidetti, lancé en profondeur dans le dos de Samuel Umtiti, s’en allait ainsi crucifier ter Stegen, avec un peu de réussite (0-1, 24e). Pire, les Basques continuaient d’être dangereux, via un Ruben Sobrino qui posait beaucoup de soucis à l’arrière-garde barcelonaise. Coutinho semblait proche de trouver la faille, mais sa frappe ajustée était détournée par Duarte (32e). Les occasions étaient rares, et Pacheco répondait présent lorsqu’il était sollicité, à l’image de cette incroyable parade sur un coup franc de Messi qui partait extrêmement bien (43e).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here