Le Tribunal constitutionnel d’Espagne a estimé samedi soir que Carles Puigdemont ne pourrait être investi président de la Généralité de Catalogne que s’il rentre en Espagne et obtient une autorisation d’un juge pour être présent au Parlement catalan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here