Élection de Khoureychi Niasse comme SG de l’UPCI de l’OCI: Un rééquilibrage politique de haute portée, selon le PJD.

L’élection du député Khoureychi Niass comme secrétaire général de l’Union parlementaire des Etats membres de l’OCI (UPCI) est un acte symbolique fort du président de la république qui va impulser une nouvelle dynamique dans la coalition BBY dans le Saloum. Selon Cheikh Ibrahima Diallo, tous les disciples de Baye se sentent plus impliqués dans la gestion des destinées de notre pays.

Le fils de Baye Niass et député de la mouvance présidentielle, arrivé jeudi dans la soirée à Kaolack, a aussitôt entrepris des visites de courtoisie auprès de différentes autorités de la ville.

« Khoureychi Niass a été notamment porté à la tête du secrétariat général de l’UPCI a l’issue de la 13e conférence de la structure tenue récemment a Téhéran, capitale de la République islamique d’Iran qui abrite le siège. Candidat du groupe Afrique de l’OCI, M. Niass a été élu pour un mandat de 4 ans renouvelable avec le soutien du président Macky Sall. Il doit notamment prendre fonction à partir du mois d’août prochain. » a informé M. Diallo.

« Si le président Macky Sall continue dans cette dynamique, il va conserver sa base affective que sont les régions de Fatick et Kaoalck. Alors les échéances électorales de 2019 ne seront qu’une promenade de santé parce qu’ il va gagner dès le premier tour. » soutient le secrétaire du PJD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here