Vouloir soutenir la candidature de Idrissa Seck à la prochaine présidentielle sonne comme un aveu de culpabilité du maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall à en croire Hamath Suzanne Kamara.
Pour lui, le maire de la médina un des lieutenants de Khalifa Sall a déclaré à la surprise générale qu’ils vont soutenir le président du conseil départemental de Thiès Idrissa Seck à la présidentielle de 2019.
Un aveu de taille quant à la culpabilité de l’édile de Dakar avant que le tribunal  même ne prononce la sentence.
L’affaire Khalifa SALL est prise au sérieux par le réseau des enseignants de l’APR.
Face à la presse, Hamath Suzanne Kamara informe qu’en ce qui concerne l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar, les Sénégalais vont bientôt être édifiés.
Il ajoute en substance que le procès de Khalifa Sall et ses co-accusés bat son plein, profitant de cette conférence de presse le coordonnateur adjoint du réseau des enseignants de l’APR demande qu’on laisse la justice faire son travail en toute sérénité.
Toujours d’attaque , il dira  que la victimisation ne passera pas . Selon lui Bamba Fall un de ses lieutenants l’a déjà condamné en déclarant soutenir la candidature de Idrissa Seck.
Ce qui fait dire à Mr. Kamara que le maire de la médina est convaincu que son mentor Khalifa Sall est coupable des faits à lui reprochés. Avant même que la sentence du tribunal. Bamba Fall a tranché renseigne Hamath Suzanne Kamara.
Pour conclure, il affirme que Khalifa Sall est poursuivi pour haute trahison en connivence avec l’ennemi à l’étranger .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here