Salif Sadio, pour la première fois se prononce sur le massacre de14 bûcherons dans la forêt de Boffa le 06 Janvier 2018. Rencontré dans son fief au Nord de la région en la lisière de la Gambie, par le correspondant de Rfi, Alain Yoro Mballo, le chef rebelle dément toute action du Mfdc dans ce massacre et tout rôle dans le traffic du bois.

« Le MFDC n’est pas impliqué. C’est une action regrettable, parce qu’il y a eu mort d’hommes. Or nos règles coutumières nous interdisent de traiter de façon inhumaine le corps de nos ennemis » a déclaré d’emblée Salif Sadio.

Que répondez-vous à ceux qui accusent le MFDC de travailler avec la Gambie dans la coupe du bois?

Ca n’existe pas. Nous avons lutté et nous luttons encore contre le traffic de bois. Vous en aurez les preuves. Le bois qui était coupé à Toubacouta passait par le bateau qui sous le contrôle de l’Armée Sénégalais. Ce n’est pas la Gambie qui la coupait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here