Ousmane Sonko précise sa pensée sur sur les 10 millions qu’on veut allouer aux députés sous le pompeux motif de « ticket entrant » et va plus loin. Le leader du parti Pasteef qui est en tournée en Casamance s’est fendu un communiqué pour revenir à la charge et enfoncer le clou.

Comme à chacune de mes sorties, depuis quatre ans que je suis en politique, la meute des répondeurs automatiques de BBY se déchaîne dans de ridicules tentatives de démentis auxquels eux mêmes ne croient pas, comme des enfants pris la main dans le sac.

Et à chaque fois, la vérité, preuve à l’appui, a été de mon côté. Il en est de même cette fois ci encore sur les 10 millions qu’on veut allouer aux députés sous le pompeux motif de « ticket entrant »

– Oui je confirme que cette question, ainsi que celle des terrains des députés, ont été belle et bien abordées en conférence des présidents;

– Oui je maintiens que le Président Niass a affirmé que le montant était budgétisé et disponible, sous réserve de ne pas politiser l’affaire au risque de discréditer l’institution;

– Oui je maintiens que des députés de la majorité comme de l’opposition m’ont approché sur la question;

– Oui je maintiens mon rejet total et ferme de ce que je considère comme un enrichissement sans cause.

Maintenant, si l’anticipation du débat a causé une frousse au point d’amener à renoncer à la distribution, tant mieux.

Je défie le bureau de l’Assemblée nationale, en lieu et place de son communiqué laconique, à venir débattre publiquement avec moi.

Je présenterai alors des preuves écrites de ce qui précède

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here