Annoncée depuis la semaine dernière, la mairie de Dakar ne pourra pas se constituer partie civile dans le procès de Khalifa Sall en cours actuellement.

L’agent judiciaire de l’Etat et le procureur de la République ont rejeté la constitution de partie civile de la Maire de Dakar. Pour argumenter, le second évoque l’article 243 du Code des collectivités locales.

« La ville de Dakar est représentée par le maire en justice, selon l’article 171 du Code des collectivités locales. S’il est empêché, il peut désigner (article 172) quelqu’un pour le représenter », argue le procureur, Serigne Bassirou Gueye.

la défense, parlant d’amalgame, revient sur l’article 243 évoqué par le procureur et l’agent judiciaire de l’Etat. En se basant sur l’article 229 du Code des collectivités locales, poursuit-elle, la ville de Dakar a subi un préjudice moral plus important que le préjudice matériel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here