Le député et vice-président à l’Assemblée nationale, Abdoulaye Makhtar Diop n’a pas frémi malgré la plainte brandie par l’architecte Pierre Goudiabi Atépa. Le Grand Serigne de Dakar persiste et signe, concernant les propos qu’il a tenu à l’endroit de l’homme d’affaires.

« M’adressant à Pierre Goudiaby Atépa, je lui dis que je maintiens mes propos, mot pour mot, aussi bien à la Tfm qu’à la Dtv. Les bandes sonores sont là, les captures d’images et de son sont là. Je maintiens entièrement mes déclarations. J’assume mes propos et je ne vais pas faire la diversion. J’ai bien dit qu’il s’est comporté comme un des plénipotentiaires des rebelles », a-t-il martelé dans les colonnes du journal « Les Echos ».

« Je maintiens tout et je l’attends devant les tribunaux du Sénégal », a-t-il ajouté, avant de prévenir qu’il ne voudrait pas médiation entre lui et l’architecte. « Il va porter plainte contre moi pour diffamation. Je profite de l’occasion pour demander à toute autorité ou personne, de ne pas intervenir ou faire de la médiation. Que personne n’intervienne », invite-t-il. « Que personne n’évoque mon statut de député. C’est un faux-fuyant. Il faut aller en flagrant délit. Je ne suis pas couvert dans cette affaire par mon immunité parlementaire », insiste le député et vice-président à l’Assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here