Les 16 personnes interpellées dans le cadre de l’enquête sur la tuerie de Boffa Bayotte ont été placées sous mandat de dépôt. Elles ont été inculpées de quatre chefs d’accusation : association de malfaiteurs, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel et détention d’arme sans autorisation. Elles ont été conduites à la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor, sous la surveillance d’éléments du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign).

Ils ont été arrêtés dans le cadre des opérations menées par l’armée sénégalaise dans la foret de Boffa Bayotte pour mettre la mains sur les meurtriers qui ont tué une quinzaine de jeunes qui étaient venus chercher du bois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here