Mené 2-1 contre Nice après un doublé de Mario Balotelli, Monaco a arraché le nul dans le temps additionnel sur un but de Radamel Falcao (2-2). Monaco reste sur le podium.

Eliminé à domicile la semaine dernière en quart de finale de Coupe de la Ligue par Monaco (1-2), Nice a pensé prendre sa revanche au stade Louis-II ce mardi, grâce à un doublé de Mario Balotelli. C’était sans compter sur l’égalisation de Radamel Falcao dans le temps additionnel (2-2). Avec ce point arraché, Monaco reste sur le podium de Ligue 1, et Nice est à deux longueurs de la 5e place de Nantes.

Sans grande inspiration face à Montpellier samedi (0-0), Monaco a  imprimé un pressing incisif en début de match, toutefois rapidement relâché. Paradoxalement, c’est au moment où Nice commençait à sortir enfin de son camp que l’ASM a trouvé l’ouverture, avec un but de Diakhaby qui aurait dû être annulé (33e, voir par-ailleurs).

Sous le vent déchaîné de la Principauté, Nice a changé de cap en seconde période. Porté par un Balotelli royal, auteur d’un doublé (47e, 68e, voir par-ailleurs), le Gym a renversé une équipe de Monaco fébrile en défense, à l’image d’un Raggi qui a rarement autant fait ses 33 ans. Alors qu’il n’affichait aucun regret d’avoir quitté Monaco pour Nice cette semaine, Allan Saint-Maximin a été un poison pour l’ASM, pour son retour au stade Louis-II. Il a donné le tournis à Jorge sur son aile droite, délivrant la première passe décisive à Balotelli. Et que dire de la performance du duo Seri-Cyprien, au niveau qui était le sien en début de saison dernière.

Nice a gagné la bataille du jeu, mais l’état d’esprit de Monaco lui a permis de revenir. De retour de blessure, Radamel Falcao a surgi dans la surface à la 92e minute pour reprendre une frappe de Jovetic repoussée par Benitez. Un but de Tigre pour éviter de tomber du podium, en attendant le match de Lyon contre Guingamp mercredi.

Avec l’Equipe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here