Un journal de la place avait informé que le président du Grand Parti était interpellé ce week end passé, il était en garde à vue. Une information que la cellule communication de Malick Gakou botte en touche à travers un communiqué parvenu à notre rédaction.

Une information relayée par une certaine presse fait état de l’interpellation et de la garde à vue durant le week-end écoulé du Président du Grand Parti, Malick GAKOU.

Cette information est erronée et sans fondement.

Le Président Malick GAKOU était durant tout le week-end dans la ville sainte de Touba.

Le Président Malick GAKOU n’a nullement été l’objet d’aucune plainte.

D’ailleurs, il y a juste deux semaines, il lui a été attribué une troisième femme par la presse et des tentatives de cette nature ne vont certainement pas manquer pour salir son image face aux perspectives politiques du Sénégal.

Au demeurant, il se réserve le droit de poursuivre devant les juridictions compétentes tout auteur de diffamation à l’encontre de sa personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here