A propos de l’accord du verbe mériter dans le Tweet de Macky Sall suite aux déclarations du président Trump

Ma réaction au post de Cheikh Yérim Seck (publié dans Blog)

En ma qualité de premier responsable de la Cellule Communication de la Présidence de la République, j’assume entièrement la faute d’inattention dans le tweet de @Macky_Sall suite aux déclarations du Président Trump. Tout le monde sait que le Chef de l’Etat ne gère pas lui-même son compte qui relève avant tout de l’institutionnel. En tant qu’homme de lettres, j’assume avoir manqué de vigilance dans la rédaction. Je dois toutefois dire qu’une faute d’orthographe ou de grammaire ne saurait résumer la compétence ou l’incompétence de la Cellule Communication. Voilà bien un débat dans lequel j’ai toujours évité de m’impliquer, refusant d’être acteur et juge.
Un dernier mot: si à mon âge je ne connais pas les règles d’accord du verbe, il y a naturellement de quoi désespérer. Merci à Cheikh Yérim Seck de me l’avoir rappelé (la leçon est sue) et toutes mes (plates) excuses aux lecteurs et Twittos. Mais d’abord au Président de la République dont la force de conviction et l’engagement qui l’illustre ne sauraient souffrir de la turpitude d’un conseiller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here