Les travailleurs de la santé de Tambacounda affiliés au Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) ont, au cours d’un rassemblement, mis en exergue la situation que vit l’hôpital régional qui manque presque de toutes les spécialités. Ils lancent ainsi une alerte et menacent de paralyser l’établissement.

N’eût été l’intervention, samedi dernier, du ministre des Affaires étrangères, Sidiki Kaba, qui les a convaincus, les travailleurs de l’hôpital régional de Tambacounda allaient battre le macadam. Regroupés devant le dispensaire municipal, ils étaient prêts à arpenter les rues et ruelles de la ville. Mais, Me Kaba leur a promis d’être leur interlocuteur et de transmettre à qui de droit leurs revendications.

Selon Le Soleil, les blouses blanches exigent le paiement de la dette due aux structures de santé par l’Agence de la Couverture maladie universelle (près de 253 millions de FCfa), l’octroi de parcelles aux coopératives d’habitat, l’arrêt des retards de paiement des salaires et le recrutement des agents communautaires. La dotation de l’hôpital régional en personnel qualifié est aussi demandée, selon Mamadou Gaye, secrétaire général de l’Union régionale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here