Un candidat de77ans, c’est ce qui attend les Ougandais en 2021, année de la prochaine élection présidentielle. Depuis 2005, leur président Yoweri Musevini a soigneusement fait céder un à un les remparts qui l’auraient potentiellement empêché de briguer de nouveaux mandats. Dernier en date, la ratification ce mardi de la loi supprimant la limite d’âge pour devenir président. Cette réforme constitutionnelle a été approuvée en première instance par le Parlement le20décembre dernier, officiellement afin de «lutter contre la discrimination par l’âge», d’après le porte-parole du parti au pouvoir, le Mouvement de révolution nationale (MRN).

Mandats présidentiels et cadeaux aux députés

Outre la suppression de la limite d’âge, le texte adopté revient sur deux autres points. D’abord, il réintroduit une limite au nombre de mandats présidentiels, limite qui avait été supprimée en 2005. Un critère qui aurait pu mettre un coup d’arrêt aux espoirs présidentiels de Museveni. Mais c’était sans compter la date de l’entrée en vigueur de cette ordonnance, fixée après la prochaine élection, laissant le champ libre au président pour cette fois.

Second point abordé par la nouvelle loi, la durée de mandat des députés. Celui-ci est ainsi allongé de deux ans, passant de cinq à sept ans. Un processus qui repousse les prochaines élections législatives à 2023. Une aubaine donc pour les députés, en plus de la généreuse prime de8000 dollars accordée aux315qui ont approuvé la nouvelle loi (contre 62).

En matière de modification de la Constitution à son avantage, le président ougandais – en place depuis 1986 – n’en est pas à son coup d’essai. En 2005, le Parlement avait approuvé la suppression de la limitation à deux mandats présidentiels. Une mesure qui a laissé à Yoweri Museveni tout le loisir de briguer un troisième, quatrième, puis cinquième mandat.

Un candidat à la prochaine présidentielle déclaré

Si la réforme constitutionnelle officialisée par le président n’a pas fait grand bruit dans la communauté internationale, ce n’est pas le cas de Sam Lyomoki, qui a révélé ce vendredi son désir de se présenter en 2021…….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here